bah cherifAccusé de propos ethnicistes et régionalistes par le parti au pouvoir et menacé de poursuite judiciaire par le gouvernement guinéen, Ibrahima Chérif Bah, haut responsable de l'UFDG, vient d’enfoncer le clou : « 80% des postes importants et stratégiques dans l’administration guinéenne sont affectés à une seule région.“, a déclaré à la presse l’ancien Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) ….Lisez!

« 80% des postes importants et stratégiques dans l’administration guinéenne sont affectés à une seule région. Les 20% pour trois autres régions. On vit ici, les gens observent, on le sait. Des gens ont perdu injustement leur poste. Des ingénieurs, des administrateurs, même le secteur sensible de la Santé a été victime de ça. Des malades ont souffert parce que leurs médecins ont quitté, les gens voient mais ils n’en parlent pas. Quand vous en parlez on vous effraie et celui qui pratique dit qu’il est accusé (le voleur qui crie au voleur).

Pourquoi on va au siège du RPG ethniciser le débat politique en présence même du Chef de l’Etat ?  On parle de Foutah fî Foutah, pourquoi ? Je le rappelle qu’on a connu ça 41 ans auparavant encore au mois de juillet. Il y a 41 ans un certain Sékou Touré a créé la situation particulière du Foutah dans laquelle il a mis tout le Foutah. C’était un moyen pour effrayer, organiser des luttes ethnocentriques entre les guinéens. Mieux liquider Tély Diallo et beaucoup de cadres Peulhs. Nous étions jeunes mais on a vécu  ça dans notre chair en Guinée. J’ai comparé cela aux mouvements qui se créent là. On ne veut pas de ces mouvements. Nous voulons des mouvements unitaires, nationaux.

Je suis bien placé pour dire ça parce que dans ma fonction de Gouverneur (de la Banque Centrale) et de Directeur du Budget, j’ai appliqué une politique nationale d’intégration de tout le monde. Quand j’étais Gouverneur de la BCRG, j’ai trouvé un poste à notre grand frère Monsieur Kory Kondiano (actuel président de l’Assemblée Nationale). On m’a dit non, il faut l’enlever, il est du RPG. J’ai demandé pour quelles raisons, on m’a dit non, il est du RPG, il va nuire. J’ai refusé puisque c’est un cadre compétent, il reste à sa place, travailler pour la BCRG et pour le bien de notre Economie. Je ne l’ai pas fait, il est resté en place.

Quand j’ai nommé un autre dans une grande agence de la BCRG, on m’a dit qu’on va me sanctionner puisque la personne était également du RPG. Ils ont été voir le Président Conté pour lui dire que le Gouverneur Chérif Bah nomme des opposants à des postes clef de l’administration. Je ne l’ai pas changé. J’ai quitté mon poste en laissant ces cadres-là en poste. Nous appliquions une politique nationale. Il y avait quatre agences (Forêt, Labé, Kankan, Conakry). Si aujourd’hui on est en retard c’est un peu cela. Le RPG a créé un parti Etat. Ils dégagent les fonctionnaires compétents, ils mettent des militants qui ne peuvent pas travailler. Les ministères ne travaillent pas correctement aujourd’hui, la plus part fonctionne très mal.

Le ministre de la Fonction publique Kourouma qui est parti il y a quelques mois a tout fait, il a fait des séminaires, des ateliers, des schémas pour que l’administration marche mais il n’a pas pu. Parce qu’il avait affaire à des gens qui n’ont pas le niveau d’un fonctionnaire, ils ne peuvent pas travailler. C’est ce qui justifie notre retard en partie. Nous n’avons pas besoin de ça en Guinée. Nous avons besoin de mettre les guinéens en confiance, travaillé pour avoir un résultat. Un Gouvernement cherche un résultat et non à placer des parents, des amis etc. c’est le népotisme qui nous retarde. Ce que j’affirme, je l’assume.

Ceux qui veulent qu’on aille en justice, qu’on y aille (…) on va ouvrir un débat national sur la Guinée en ce moment-là. Comme l’a dit Thierno Monenembo, il y a pas d’ethnocentrisme en Guinée ce sont les gouvernements qui le créent. Le Gouvernement d’Alpha Condé a créé l’ethnocentrisme en Guinée, il l’a divisé. On a le devoir de corriger ça. C’est l’une des raisons qui m’a poussé en politique sinon je suis un technocrate. Nous ne pouvons laisser notre pays pour nos enfants dans cette situation-là. Nous sommes obligés d’œuvrer pour que ceci change de notre vivant, qu’on ne laisse pas pour les générations futures  une situation aussi dangereuse (...)

Au moment où nous parlons de village planétaire pourquoi un petit pays comme la Guinée avec 12 millions d’habitants on est là à nous battre en ethnie ? Je suis à l’aise d’en parler parce que je suis un métis. J’accuse ce gouvernement d’avoir divisé le pays. Je suis en politique pour essayer de corriger ça. Il faut que nous luttions pour ce changement-là ».   

A noter que dans une déclaration faite dans les media d'Etat, le Gouvernement guinéen s'est dit "indigne et s’inquiète des déclarations à caractère ethnique de deux hauts responsables de l'UFDG faisant état de prétendues discriminations dans l’administration publique de notre pays. Le Gouvernement est particulièrement préoccupé par les déclarations de Monsieur Chérif Bah, Vice-président de l’UFDG puis de Monsieur Ousmane Gaoual Diallo, député et Conseiller politique du Président de ce parti ». Le gouvernement a ensuite rappeler les déclarations ou les commentaires à caractère ethniciste, raciste, xénophobe ou religieux, sont proscrits par la Constitution guinéenne. Ainsi que le précise l’article 3 de notre Constitution, les partis politiques ne doivent pas s'identifier à une race, une ethnie, une religion ou une région »,

Nous y reviendrons.

 

Gbassikolo.com                                                   

Commentaires   

+2 #45 Seydouba 14-08-2017 20:21
@Nfamara

La superficie de la Guinée est plus précisément 246. 857 km2 et non 250. 000 Km2.

Bien à vous !
Citer
+2 #44 Tountouroun 14-08-2017 20:04
@NFamara, MBemba, Mamadou et Tronka

Même si votre décompte territorial de 13 préfectures du Foutah Djallon sur 33 que constitue la Guinée est faux, plusieurs pays dans ce monde ne couvrent pas la superficie du territoire de votre description. N'empêche, ils sont démocratiques, développés, paisibles et sécurisés.

Le Mali est un des plus grands pays au monde, nous connaissons sa situation sociopolitique d'hier et aujourd'hui.

Ne soyez pas méprisant et arrogant avec les peulhs et le Foutah Djallon pendant les 59 ans de leur appartenance dans la République de Guinée et tenter désespérément aujourd'hui de prédire le devenir de son indépendance.
C'est prétentieux et dangereux dans la mesure ou même des Îlots comme la Corse sont persuadés en l'avenir de leurs indépendance, sans compter que la principauté de Monaco est un simple rocher. L'indépendance et la liberté n'a pas de prix, surtout que les peulhs sont l'un des peuples les plus civilisé, le plus travailleur et le plus patriote en Afrique, voire dans le monde.

Revenons sur le débat fondamental portant d'abord sur les " Diakankés " et ensuite les " Dialonkés " avant de revenir sur l'histoire de toutes les ethnies qui composent la République de Guinée actuelle.

L'HISTOIRE DES DIAKANKES, PREMIERE PARTIE

Les Diakankés seraient originaires de l'empire du Ghana. Les Diakhankés ont par la suite migré dans toute la zone ouest-africaine, en fondant des villages comme Dideh dans le Boundou, Safalou, Touba en Guinée ou Kédougou et Missirah au Sénégal.

La marche des Diakhankés vers la Guinée commence avec les Djihads lancés par les Almoravides au Ghana ou Ouagadougou. La Guinée actuelle était partie intégrante de cet ensemble géopolitique qui couvrait une bonne partie de ll'Afrique de ll'Ouest. Cette fin de ll'Empire ghanaïque sonne ainsi ll'amorce de vastes mouvements migratoires et les Diakhankés se retrouvent un peu partout dans ll'espace ouest-africain pour constituer des familles. En Guinée, les historiens les disent originaires de Diakha, un village du Macina, au Mali. Et Diakhanké ne signifie autre chose quu'« originaires de Diakha ».

Quu'ils répondent aux noms de Danfakha, Diakhaby, Diaby, Gassama, Fadiga,, guirassy ,Kadiakhé, Minté, ou Simakha, ils appartiennent à la même branche. Des patronymes qui essaiment une bonne partie de ll'espace ouest-africain, témoins de leurs multiples migrations. « Peuple de partout et de nulle part », comme on peut le dire pour nombre dd'ethnies africaines.

Au fil du temps, par leurs activités commerciales et par la religion, les Diakhankés ont été au centre de métissages et de brassages divers. Au point que leur langue passe pour une sorte de latin, une langue de base bien comprise des autres groupes ethniques de la Guinée. Mais par-delà les frontières qui les dispersent entre la Guinée, le Sénégal, le Mali, etc., la tradition diakhanké survit aux influences. La cuillère traditionnelle ou kalama continue de symboliser ll'unité et la concorde. La religion reste aussi un ciment fédérateur, pour le groupe en lui-même et par rapport à son environnement.

Les Diakhankés – une ethnie minoritaire – sont souvent agriculteurs ou commerçants, et fréquemment prédicateurs musulmans ou marabouts.

Leur langue est le jaxanke.

On les dit originaires de ll'empire du Ghana (400 - 1100). Dans nombre de pays dd'Afrique de l'Ouest, leur présence est significative. En Guinée, ces Diakhankés sont paysans ou commerçants, mais ils sont surtout connus comme prédicateurs musulmans. Ethnie minoritaire dans ce pays, leur intégration s'est opérée sans heurt dans cette mosaïque identitaire ou l'osmose n'a pas toujours pris. En fait, l'ethnicisme a été ll'une des bases du système politique depuis feu le président Sékou Touré, et jusquu'à présent il demeure un facteur déterminant. Mais à travers ll'histoire, les Diakhankés ont su marquer la société guinéenne et sénégalaise, se laisser influencer aussi tout en restant eux-mêmes.

Au Sénégal, ils se sont surtout établis dans la région de Kédougou et de Tambacounda. Leur présence dans le village de Dialacoto, situé à 70 km de Tambacounda est très significative et ils apparaissent comme le groupe ethnique majoritaire dans cette contrée. Les diakhankés ont toujours été au centre de métissages. On pourra donc remarquer que beaucoup de diakhanké portent des noms de familles d'origine pulaar tels que Sidibe, Diallo.


source : Wikipédia
Citer
0 #43 Nfamara 14-08-2017 14:31
@Tountouroun, lorsque l'on ne dispose rien de consistant à dire, la sagesse recommande d'opter pour le mutisme. Votre obsession pour une hypothètique indépendance du Foutah conduira à coup sûr à votre perte définitive. En réalité, abstraction faite de quelques anarchistes déboussolés, qui ne conçoivent leur bonheur qu'à l'aune de la gloire de groupe ethnique ,la partition de la Guinée n'effleure guère l'esprit de l'écrasante majorité de nos compatriotes originaires de cette région, loin s' en faut. A mes yeux, il suffit de renoncer au régime présidentiel anachronique actuel qui cristallise toutes les tensions inter communautaires au profit d'un autre type de régime plus adapté aux réalités socioculturelles du pays. Dans un monde de plus en plus dominé par les vastes ensembles, il me paraît absolument absurde d'envisager la désintégration d'une territoire d'une superficie totale de 250.000 km2.Pour nous autres, l'indépendance du Foutah n'est qu'une vulgaire vue de certains esprits formatés, verrouillés et rétrogrades. En ce qui concerne les mouvements de population au Foutah, je pense avoir été très explicite à travers des exemples sans équivoques. De Fougue (Nord) en passant par Labée(sud,jusqu'à Ninguelande, l'antériorité de l'établissement des Djallonkes ne souffre d'aucune ambiguïté. Hebhilanodhen dawlakan, teddinen raaya kan fii no leydhi mendhen bhanto.Très compatriotiquement !
Citer
+2 #42 Tountouroun 14-08-2017 11:56
@Mamadou, Tronka, N'Famara et MBemba

J'écrivais ici et avec mon style personnel mais personne ne relevait mes arguments pour les confirmer ou les infirmer.

Alphadjo n'a pas que la forme de son écriture qui est séduisante mais aussi le fond de ses arguments est assez convai9ncants. Que l'on m'aime ses thèses ou non, ses idées sont généralement bien fondées, bien détaillées et agréables à lire dans la mesure où ses commentaires ont restauré, agrémenté, modernisé et rehaussé le niveau du débat sur Gbassikolo.

J'ai observé sans complexe l'art de la rhétorique d'Alphadjo qui est direct, riche, bien détaillé et sans concession. Vous m'aimez pas Alphadjo mais vous êtes tous d'accords de son nouveau langage véhicule des vérités que tout monde pense tout bas. Preuve en est que ses idées ont largement percuté la conscience collective des jeunes et des l'élites de notre nation, vous y compris.

Est-il honteux de suivre un exemple qui marche et qui fait l'unanimité chez les partisans et les adversaires ?

Sékou Touré a imité l'art de parler d'Adolph Hitler et tout l'a qualifié de d'être un orateur Africain hors pairs.

Léonardo Messie a imité Djégo Almando Maradona et il est quadruple ballon d'or.

Alpha Blondy a imité Bob Marley et il est entrée dans l'histoire. Et les exemples sont nombreux ....

Je disais qu'avant, personne ne relevait mes écrits et depuis que j'imite Alphadjo, je suis soudain devenu une personne qui suscite vos intérêts.

En vérité, j'ai essayé plusieurs fois de m'exercer pour imiter le doyen Bokoun. Mais ce baobab du savoir est à la fois sage et inimitable. J'ai alors reconnu mes limites et jeté l'éponge pour abonder dans le sens d'Alphadjo.

Hier encore, au Palais du peuple, la fédération de la diaspora du RPG Arc-ciel, s'est arrangée dans son discours pour utiliser un langage diplomatique consistant à proposer ä Nantou Chérif, la présidente des femmes de la mouvance présidentielle une proposition d'un plan " B " qui permettrait au camps de la mouvance de choisir un dauphin présidentiable pour le succéder en 2020 et terminer ses projets politique pour lesquels, 97% restent encore à l'état de déclaration de bonnes intentions ou encore à l'état de la pose de la première pierre pour les industries et les infrastructures.

Nous étions agréablement surpris d'entendre Nantou Chérif réagir sur les thèses d'Alphadjo au nom de la mouvance présidentielle et devant cette délégation de la diaspora RPGiste en affirmant que la Guinée est une et indivisible et sa nation est une et indivisible. Comprenez, Nantou Chérif a abandonné les slogans tribaux et régionalistes des trois mandings et la posture d'un troisième mandat pour Alpha Condé ce au grand dam de ce petit groupe de soutien qui, en réalité sont des opportunistes qui viennent réclamer leur part de gâteau avant le départ d'Alpha condé en 2020.

Question : Alphadjo parviendra t-il un jour à vendre ses thèses raisonnables et accessibles que je partage totalement aux acteurs politiques, économiques, les élites et sages, les religieux, les jeunes et les amis du Foutah Djallon en Guinée, en Afrique et à travers le monde ?

En attendant, posez la question à Alpha Condé qui est au courant de la thèse d'Alphadjo sur l'indépendance du Foutah Djallon. Il semble qu'il s'est confié à certains de ses proches que les malinké ne seront pas à l'origine de la partition de la République de Guinée en deux Etats distincts. Le comportement et les paroles de Nantou Chérif, l'une des proches et les plus influentes personnes de l'entourage d'Alpha Condé confirme que les paroles d'Alphadjo sur l'indépendance du Foutah Djallon, utilisées pour la première dans l'histoire de la Guinée indépendante, dépassent tout le monde.

Cellou Dalein Diallo, Bah Oury, Bah Ousmane, Sadakadji, Saliou Bella Diallo, Mouctar Diallo, Syla Bah et plusieurs autres acteurs politiques et élites peulhs sont tous aussi au courant des thèses d'Alphadjo, même si n'en parlent pas ouvertement.

Autre questions : quel journaliste guinéen ou étranger aura l'honneur de poser cette question à Alpha Condé, Cellou Dalein Diallo, Bah Oury, Damaro Camara, Mouctar Diallo, Facinet Touré, Karrory Fofana, Saran Daraba, Bourama Condé, Sidya Touré, Lansana Kouyaté, Faya Millimonou, Aboubacar Sylla, Papa Koly, Makanéra, Télliano, Sékouba Konaté, Bernard Kouchner ou Tony Blair ?

Revenons maintenant sur le sérieux débat dont les réponses sur les " Diakanké " et les " Dialonké " apportées par N'Famara et saluées par BMemba, Mamadou et Tronka sont totalement mensongères.

Encore une fois, veillez répondre à la question N°3 qui vous lance le défie d'apporter des preuves et non votre version des faits. Relisez ci-après :


@MBemba
@NFamara,

Ah non! Je ne suis pas du tout d'accord avec vous. Prière de nous éclairer sur ce que Mr. Alphadjo nous raconte ci-dessous.

Alphadjo 07-08-2017 16:39
@Djéliba Comolan

1) Le Foutah Djallon serait donc, selon les thèses d'Amadou Sékou Touré, un territoire Dialonké ?

2) Le " Djallon " est la version occidentale de " Diallobè " qu'Amadou Sékou Touré a voulu travestir en " Dialonké ".


3) Je te défie de prouver, en dehors des mensonges distillés par l'enseignement d'Amadou Sékou Touré, que les " Diallobè " à l'origine du Foutah Djallon n'étaient pas des Peulhs mais des " Dialonké ".

Merci!
Citer
+1 #41 TRONKA 13-08-2017 21:19
@ Mamadou
@Mbemba
@Nfamara
Merci pour vos interventions très précises et enrichissantes au sujet des interférences dialectiques et les différents mouvements de nos sociétés traditionnelles datant d'une certaine époque de notre histoire.
Grand bravo
Cordialement.
Citer
+1 #40 Nfamara 13-08-2017 00:29
Mbemba! Mobalu.Je vous le concède volontiers ,en effet, les patronymes Koroman (kourouma ), Doumbouya, Banba kura et sissogo (cissoko) traduisent le mouvement des sofas suite à la défection de Fakoly. Après son départ de l'armée de Soumaoro, Fakoly sera rejoint par de nombreux sofas qui viendront grossir la vaste coalition disparate qui a vaincue le roi Soso.Bien à vous. ..
Citer
-1 #39 MBemba 12-08-2017 19:13
Citation en provenance du commentaire précédent de Nfamara :
Mon cher M'bemba, Soutenir mordicus que les Djallonka ne constituent pas les premiers habitants du Foutah relève d'un nihilisme répréhensible. Au prime abord, il est aisé de constater que de nombreuses localités Peulhes sont désignées sous des appellations d'origine Djallonka. Se fondant sur la carte géographique de la Guinée, et se fondant sur la position de, Fougue (nord, devenu par altération Tougue) et Labée(sud) ,l'on se se rend compte que les premiers habitants de la région était incontestablement les paganistes Djallonka, ensuite les Poulis et en fin les Foulbhes islamises. Une évidence demeure, suite à la défaite de Soumaoro, les Djallonka craignant d'éventuelles représailles des nouveaux vainqueurs , se réfugièrent sur les hauteurs des contreforts du Foutah. Faut il rappeler que Néné Diariou, la maman de l'illustre Bocar Biro etait une captive Djallonka? Ninguelande, une circonscription de Pita en est une autre illustration de l'antériorité de l'établissement des Djallonka aux Foulbhes. ..


@Nfamara,

Merci pour cette clarificarion et j'espère que Alphadjo est bien informé.

iban kouran! Cela un notre débat.
Citer
+1 #38 MBemba 12-08-2017 19:05
Citation en provenance du commentaire précédent de Tountouroun :
@MBemba

S'il y a plusieurs manières de parler malinké, cela ne veut pas dire que la proximité des langues ou leur partage impactent naturellement l'appartenance des uns et les autres à une même famille, une même tribu, histoire et une même culture.

Les Diakanké ne sont pas des Dialonké, les Bambara ne sont pas des mandingo et les Landouma ne sont pas Soussous.

Retenez aussi que les créoles ne sont pas des Anglais, les Corses ne sont pas Français et les Catalans ne sont pas des Espagnols.

C'est aussi le cas des berbères qui ne sont pas des Arabes et la Belgique s'expose à l'éclatement entre Flamands et Wallons le jour où le siège de l'Union Européen sera déplacé dans un autre pays de l'Union.

Aux Etats-Unis d'Amérique, les Afro-Américains, Les Amérindiens, les Latinos, les Italiens, les Asiatiques, les Européens sont distincts et chacun s'illustre de par sa culture au-delà de la nationalité et la pratique de l'anglais dans l'administration et dans les écoles publics.

En conclusion, votre petite démonstration est totalement faux et Mamadou qui a compris que Diakanké n'est pas Dialonké ne cautionnera certainement pas votre mélange des genres à la faveur des malinké que les autres ethnies associées dans votre salade n'ont jamais été et voudront en aucun cas êtres.

Pour votre information, je participe depuis longtemps aux commentaires sur les articles affichés sur ce site même si ma présence se fait rare. Cela dit, je comprends votre logique quand vous m'associez à ceux qui s'opposent et dénoncent la gouvernance d'Alpha Condé ou encore le tragique passé politique de Sékou Touré.

En effet, la logique de votre pensée politique est simple : " Tous ceux qui ne sont avec la révolution sont des contre-révolutionnaires à combattre ".

Dans un passé récent, votre clan qui est membre de la mouvance présidentielle, avait le monopole de la lecture des articles publiés sur Gbassikolo. Aujourd'hui, le fait de voir que vos arguments sont démontés pièce par pièce à la casse de Madina par des professionnels, vous irritent et vous fait perdre la raison et vos privilèges auprès de qui de droit. Pour cette raison, vous êtes hantés par la force des arguments fiables des Kalabanté, Aicha, Karim et surtout Alphadjo qui, lui, a nettement une longueur d'avance sur le devenir de la Guinée à travers la communauté peuhle.

Vous pouvez m'associer à qui vous voudrez pour justifier vos nombreuses lacunes face au niveau élevés actuel du débat qui exige désormais de bien s'informer avant d'intervenir hasardeusement sur les divers sujets.

Bien s'informer avant d'intervenir sera sans aucun la solution idoine qui, finalement, vous finirez par accepter d'une manière ou d'une autre.

Si je suis Tountouroun alias Karim et Alphadjo, vous seriez également MBemba alias Mamadou et Comolan.

@ Tountourou,
Si n'êtes pas Alphadjo, alors cessez de copier (voir la reaction de Mamadou quand à la similarité de vos écrits) son style. L'on peut ne pas être d'accord avec Alphadjo mais il a une manière d'écrire qui est particulière a lui seule sur Gbassikolo.

Je sais très bien que le Djallonka n'est pas Djakanka, mais ils sont du (Madenfou et Mandentan) Mandingue.

Mandingo en Anglais = Maninka = habitant de Manin.

Merci!
Citer
+1 #37 Nfamara 12-08-2017 14:51
Mon cher M'bemba, Soutenir mordicus que les Djallonka ne constituent pas les premiers habitants du Foutah relève d'un nihilisme répréhensible. Au prime abord, il est aisé de constater que de nombreuses localités Peulhes sont désignées sous des appellations d'origine Djallonka. Se fondant sur la carte géographique de la Guinée, et se fondant sur la position de, Fougue (nord, devenu par altération Tougue) et Labée(sud) ,l'on se se rend compte que les premiers habitants de la région était incontestablement les paganistes Djallonka, ensuite les Poulis et en fin les Foulbhes islamises. Une évidence demeure, suite à la défaite de Soumaoro, les Djallonka craignant d'éventuelles représailles des nouveaux vainqueurs , se réfugièrent sur les hauteurs des contreforts du Foutah. Faut il rappeler que Néné Diariou, la maman de l'illustre Bocar Biro etait une captive Djallonka? Ninguelande, une circonscription de Pita en est une autre illustration de l'antériorité de l'établissement des Djallonka aux Foulbhes. ..
Citer
-1 #36 MBemba 12-08-2017 05:24
Citation en provenance du commentaire précédent de Nfamara :
Il convient de s' abstenir d'épiloguer sur des sujets dont on ne maîtrise pas les contours. Les supputations, speculations et autres interpretations fantaisistes des mouvements de population et de l'enchevêtrement des groupes ethniques établis en Guinée contribuent à la déflagration d'un tissu social déjà assez fragilisé. Il ne faut pas surtout céder aux provocations de Comolam. S' il historiquement admis que les Djallonka ou Djallonkes sont les premiers habitants du Foutah, il est aberrant de réfuter que la région est majoritairement habitée par les Foulbhes, en dépit de l'existence des îlots de peuplement Djallonka. De nos jours, les Djallonka sont installés à Solima (Samoura,Friah (Camara) a Faranah, le périmètre Douako, Sanguiana, Saraya (kouroussa), Matakanya (Dinguiraye), Bouré et Bidika (Siguiri). Ceci étant, du point du vue linguistique, il existe de multiples similitudes entre le Sosokhui et Djallonkakhoui. Nombreux sont les ethnologues et Anthropologues qui s' accordent à reconnaître que le Soussous émane du Djallonke.En ce qui concerne les Diakankes ou Diakanka, ils constituent indéniablement un sous groupe Maninka, à l'image du kouranko, Sankaranka, Koniaka. Établis à Touba, Gaoual, Boke et Labe, ils ont l'avantage de s' exprimer couramment aussi bien en Pular qu'en Sosokhui.

@NFamara,

Ah non! Je ne suis pas du tout d'accord avec vous. Prière de nous éclairer sur ce que Mr. Alphadjo nous raconte ci-dessous.

Alphadjo 07-08-2017 16:39
@Djéliba Comolan

1) Le Foutah Djallon serait donc, selon les thèses d'Amadou Sékou Touré, un territoire Dialonké ?

2) Le " Djallon " est la version occidentale de " Diallobè " qu'Amadou Sékou Touré a voulu travestir en " Dialonké ".


3) Je te défie de prouver, en dehors des mensonges distillés par l'enseignement d'Amadou Sékou Touré, que les " Diallobè " à l'origine du Foutah Djallon n'étaient pas des Peulhs mais des " Dialonké ".

Merci!
Citer
+1 #35 Tountouroun 12-08-2017 00:23
@MBemba

S'il y a plusieurs manières de parler malinké, cela ne veut pas dire que la proximité des langues ou leur partage impactent naturellement l'appartenance des uns et les autres à une même famille, une même tribu, histoire et une même culture.

Les Diakanké ne sont pas des Dialonké, les Bambara ne sont pas des mandingo et les Landouma ne sont pas Soussous.

Retenez aussi que les créoles ne sont pas des Anglais, les Corses ne sont pas Français et les Catalans ne sont pas des Espagnols.

C'est aussi le cas des berbères qui ne sont pas des Arabes et la Belgique s'expose à l'éclatement entre Flamands et Wallons le jour où le siège de l'Union Européen sera déplacé dans un autre pays de l'Union.

Aux Etats-Unis d'Amérique, les Afro-Américains, Les Amérindiens, les Latinos, les Italiens, les Asiatiques, les Européens sont distincts et chacun s'illustre de par sa culture au-delà de la nationalité et la pratique de l'anglais dans l'administration et dans les écoles publics.

En conclusion, votre petite démonstration est totalement faux et Mamadou qui a compris que Diakanké n'est pas Dialonké ne cautionnera certainement pas votre mélange des genres à la faveur des malinké que les autres ethnies associées dans votre salade n'ont jamais été et voudront en aucun cas êtres.

Pour votre information, je participe depuis longtemps aux commentaires sur les articles affichés sur ce site même si ma présence se fait rare. Cela dit, je comprends votre logique quand vous m'associez à ceux qui s'opposent et dénoncent la gouvernance d'Alpha Condé ou encore le tragique passé politique de Sékou Touré.

En effet, la logique de votre pensée politique est simple : " Tous ceux qui ne sont avec la révolution sont des contre-révolutionnaires à combattre ".

Dans un passé récent, votre clan qui est membre de la mouvance présidentielle, avait le monopole de la lecture des articles publiés sur Gbassikolo. Aujourd'hui, le fait de voir que vos arguments sont démontés pièce par pièce à la casse de Madina par des professionnels, vous irritent et vous fait perdre la raison et vos privilèges auprès de qui de droit. Pour cette raison, vous êtes hantés par la force des arguments fiables des Kalabanté, Aicha, Karim et surtout Alphadjo qui, lui, a nettement une longueur d'avance sur le devenir de la Guinée à travers la communauté peuhle.

Vous pouvez m'associer à qui vous voudrez pour justifier vos nombreuses lacunes face au niveau élevés actuel du débat qui exige désormais de bien s'informer avant d'intervenir hasardeusement sur les divers sujets.

Bien s'informer avant d'intervenir sera sans aucun la solution idoine qui, finalement, vous finirez par accepter d'une manière ou d'une autre.

Si je suis Tountouroun alias Karim et Alphadjo, vous seriez également MBemba alias Mamadou et Comolan.
Citer
+2 #34 Goundoba 11-08-2017 22:33
Citation en provenance du commentaire précédent de Tountouroun :
@Tiekourani



Pourtant, Sékou Touré, Lansana Conté, Dadis Camara, Sékouba Konaté et Alpha Condé ne parlent les autres langues de la Guinée mais cela ne gêne personne.

@Tiekourani

Faites vos enquêtes sur mes explications et revenez me proposer votre réponse.

Bien à vous !


Bonjour Tountouroun,
Sekou touré parlait le pular à la perfection.Il semble qu'il a été élevé par une femme peule.
Et,Nenan Yenguèlèn (paix à son ame),la maman de Hadja Bobo,soeur de saifoulaye Diallo,m'a personnellement raconté son entrevue avec Sekou Touré après l'arrestation de sa fille.
Sékou Touré lui aurait dit en bon pular:Nènè, mi wi'ii mignan an yoo atchou men laamoda,odjabhaali.(mère j'ai dit à ma petite soeur d'accepter qu'on gouverne ensemble mais elle n'a pas voulu).
Lansana Contè aussi je l'ai entendu une fois parler en malinké.
Citer
+1 #33 Nfamara 11-08-2017 22:18
Il convient de s' abstenir d'épiloguer sur des sujets dont on ne maîtrise pas les contours. Les supputations, speculations et autres interpretations fantaisistes des mouvements de population et de l'enchevêtrement des groupes ethniques établis en Guinée contribuent à la déflagration d'un tissu social déjà assez fragilisé. Il ne faut pas surtout céder aux provocations de Comolam. S' il historiquement admis que les Djallonka ou Djallonkes sont les premiers habitants du Foutah, il est aberrant de réfuter que la région est majoritairement habitée par les Foulbhes, en dépit de l'existence des îlots de peuplement Djallonka. De nos jours, les Djallonka sont installés à Solima (Samoura,Friah (Camara) a Faranah, le périmètre Douako, Sanguiana, Saraya (kouroussa), Matakanya (Dinguiraye), Bouré et Bidika (Siguiri). Ceci étant, du point du vue linguistique, il existe de multiples similitudes entre le Sosokhui et Djallonkakhoui. Nombreux sont les ethnologues et Anthropologues qui s' accordent à reconnaître que le Soussous émane du Djallonke.En ce qui concerne les Diakankes ou Diakanka, ils constituent indéniablement un sous groupe Maninka, à l'image du kouranko, Sankaranka, Koniaka. Établis à Touba, Gaoual, Boke et Labe, ils ont l'avantage de s' exprimer couramment aussi bien en Pular qu'en Sosokhui.
Citer
-1 #32 MBemba 11-08-2017 02:54
Citation en provenance du commentaire précédent de Mamadou :
@Tountouroun Je voudrais juste signaler que les Djalonkes parlent l ancien Malinke qu on retrouve ds les collines de Siguiri en Casamance ou en Gambie. La plus gde injure que l on puisse adresser a un Mandingo de Gambie c est lui dire qu il n est pas Manding. J ecoute Moh Kouyate et Ba Cissoko qui chantent en Djalonke et je comprends l essentiel. Bien sur vs trouverez des expressions Peuls ou Soussous ds cette langue que l on peut classer ds la famille Manding. Je concede que l identite d un peuple participe de plusieurs parametres qui ne st pas forcemt linguistiques. Le Bambara et le Malinke st quasimt identiques comme langues mais un Bambara ne se fera jamais appeler Manding.


@ Mamadou,

Merci pour cette clarification! Seulement j'ajoute qu'il ya 20 manières de parler la langue Manika et que le Bambara (qui signifit en Maninka: Celui ou Ceux qui n'ont pas accepter d'êtres sous controle...) en est une.
En maninka:
Mèn nu ki ban mara ma = Ban mara ma = Bambara
Djalonka, Djakanka, Mandingo, Koniaka, etc.... sont le (Maninkakan) Maninka..

Contrairement aux Bla bla bla de Alphadjo alias Tountourou, Karim qui est docteur es Science, Chercheur Emérite, Maître de conference en Tout sauf l'essentiel.

Mamadou la precision dans vos ecrits risque de suffoquer certains sur Gbassi.

Merci.
Citer
0 #31 Tountouroun 11-08-2017 00:40
@Mamadou

Le sujet qui fait l'objet du débat ici porte sur les " Diakanké " et non sur les " Dialonké " bien que les deux noms soient similaires.

Concentrez-vous et relisez encore une fois les commentaires avant d'intervenir.

Par ailleurs, la Gambie est historiquement un Etat artificiel dont la création fut étroitement liée à la préservation de la presqu'île de Kaloum (Guinée) qui revenait aux Anglais, par les Français.

Les citoyens gambiens, composés de plusieurs groupes ethniques, sont aussi une constitution récente.
Citer
-1 #30 Mamadou 10-08-2017 01:43
@Tountouroun Je voudrais juste signaler que les Djalonkes parlent l ancien Malinke qu on retrouve ds les collines de Siguiri en Casamance ou en Gambie. La plus gde injure que l on puisse adresser a un Mandingo de Gambie c est lui dire qu il n est pas Manding. J ecoute Moh Kouyate et Ba Cissoko qui chantent en Djalonke et je comprends l essentiel. Bien sur vs trouverez des expressions Peuls ou Soussous ds cette langue que l on peut classer ds la famille Manding. Je concede que l identite d un peuple participe de plusieurs parametres qui ne st pas forcemt linguistiques. Le Bambara et le Malinke st quasimt identiques comme langues mais un Bambara ne se fera jamais appeler Manding.
Citer
+3 #29 Tountouroun 09-08-2017 01:44
@Tiekourani

Admettez que si un grand nombre de Diakanké parlent le malinké, le soussous et le poular, force est d'admettre que les malinké ne parlent pas et ne comprennent pas le Diakanké.

La différence entre la langue Diakanté et le malinké, est assez semblable à celle qu'existe entre le soussous et le landouma. Les Landouma parlent le soussous mais les soussous ne parlent pas le landouma.

Admettez aussi que les Malinké ne connaissent pas " Touba " et ceux parmi les Malinké qui connaissent l'existence de Touba, le confondent généralement avec le Touba du Foutah Törö de Sérigne Ahmadou Bamba Bah.

J'ai personnellement posé la question à plusieurs Malinké de mon entourage à savoir s'ils connaissent " Touba ? ". La réponse est généralement la même ! C'est l'autre Touba qui apparaît souvent dans leur réponse.

Faites en l'expérience en posant cette question aux Malinké de votre entourage pour vérifier mes allégations. Les réponses vous apprendront la nature de cet autre crime contre l'humanité que Sékou Touré infligea pendant 26 ans aux guinéens en les privant d'une éducation et d'une formation académique convenable, comme ce fut le cas des autres pays, notamment nos voisins.

Cette tare est imputable à l'enseignement du programme d'histoire falsifié par Sékou Touré pour mieux cibler le Foutah Djallon et les Peulhs, en les accusant d'être des communautaristes.

Nous entendons tous les membres de la mouvance présidentielle et certains hypocrites qui rodent au tour de mouvance dire que Cellou Dalein Diallo ne parle pas la langue soussous comme si le soussous était la langue nationale de la Guinée.

Pourtant, Sékou Touré, Lansana Conté, Dadis Camara, Sékouba Konaté et Alpha Condé ne parlent les autres langues de la Guinée mais cela ne gêne personne.

@Tiekourani

Faites vos enquêtes sur mes explications et revenez me proposer votre réponse.

Bien à vous !
Citer
-2 #28 MBemba 09-08-2017 00:45
Citation en provenance du commentaire précédent de Alphadjo :
@Djéliba Comolan

Le Foutah Djallon serait donc, selon les thèses d'Amadou Sékou Touré, un territoire Dialonké ?

Pas étonnant de t'entendre avec MBemba propager les mensonges de votre prophète Amadou Sékou Touré qui disait être un petit-fils de Samory Touré.

@Djéliba Comolan

Nous ne sommes plus dans le monde fermé des révolutions obscurantistes du 20ème siècle livrées aux pensées uniques.

Amadou Sékou Touré a saboté l'enseignement en Guinée pour vous transformer en des sujets indigènes soumis à un régime d'ignorance et de souffrance pire qu'un régime colonial occidental.

Les 26 ans de règne du sanguinaire Amadou Sékou Touré ont été plus dramatique pour les guinéens que les 60 ans du système colonial Français.

Le " Djallon " est la version occidentale de " Diallobè " qu'Amadou Sékou Touré a voulu travestir en " Dialonké ".

Historiquement, une communauté d'origine guinéenne n'existe pas. Toutes les communautés guinéennes ont migrée vers la Guinée pour des raisons diverses, allant des guerres claniques, la razzia, l'esclavagisme domestique, la traite des esclavages vers les Amériques et les Antilles, les conquêtes africaines et islamisation qui fut l'apanage des Peulhs, le christianisme et la colonisation, entre autres raisons des mouvements d'occupation et de migration, notamment sur la terre africaine de la Guinée Française actuelle.

@Djéliba Comolan

Amadou Sékou Touré avait travesti aussi ta culture et tes valeurs des Djéliba en confinant leur rôle historique en une section de propagande du PDG-RDA, destinée à falsifier l'histoire en affabulant par exemple sur ses prétendus liens de parenté avec Samory Touré.

Toutes les chansons et les histoires des Djéliba de la Guinée d'alors étaient tissées sur la gloire hypocrite et mensongère du guide suprême de la révolution. Tu peux écouter certaines chansons des Djéliba de la révolution guinéenne sur le nette pour t'en rendre compte aujourd'hui du degré de souillure du rôle des Djéliba dans la Guinée du sanguinaire Amadou Sékou Touré.

Au Bourkina-Fasso aussi, les Blaise compaoré ont agi de la même façon en liquidant les honnêtes hommes comme Sankara et autres Norbet Zongo.

@Djéliba Comolan

Je te défie de prouver, en dehors des mensonges distillés par l'enseignement d'Amadou Sékou Touré, que les " Diallobè " à l'origine du Foutah Djallon n'étaient pas des Peulhs mais des " Dialonké ".

En vérité, au lieu que vous soyez éternellement reconnaissant aux peulhs qui vous ont inculqué la civilisation moderne en vous débarrassant de votre culture païenne et de la culture de la chasse et de la cueillette, vous devenez des ingrats formés pour vilipender des mensonges hérités de l'analphabète Amadou Sékou Touré le barbare.

Comme disait le dicton : " L'élève aura toujours le maître qu'il mérite ".

MBemba et toi Djéliba Comolan, n'avez point besoin de démontrer que vous êtes les pires produits de la maléfique révolution culturelle guinéenne.

@Djéliba Comolan

Nous attendons aussi la liste des ministres, gouverneurs, directeurs nationaux, Ambassadeurs, préfets et sous-préfets du régime de Mamadou Alpha Condé, le criminel économique et politique de la Guinée, depuis son avènement à Sékoutoureya.

Si tu pensais pouvoir diluer ma question sur le tribalisme de Mamadou Alpha Condé dénoncé par Bah Chérif en racontant vos pathétiques mensonges sur les " Dialonké ", alors c'est peine perdue.

J'attends la fameuse liste des postes pour innocenter le criminel Mamadou Alpha Condé.


@ Alphadjo alias Karim, Tountouroun,

N'essayez pas d'être quelqu'un que vous n'êtes évidemment pas.
Citer
-2 #27 TRONKA 08-08-2017 23:29
@Mamadou
post 23

Évidence presque mathématique votre remarque au poste 23,
Il suffit de regarder au delà des frontières Guinéennes et quel que soit le continent.
Salam
Citer
0 #26 Tiekourani 08-08-2017 14:10
Citation en provenance du commentaire précédent de Tountourun :
@Tiekourany, post 3

S'il est vrai que certains noms des Diakanké ont la consonance malinké, force est de constater que plusieurs noms et prénoms des Diakanké n'ont rien avoir avec le manding.

Par exemple, les Facinet Touré et les Kassory Fofana sont des soussous et non des malinké.

N'oubliez pas que les Diakanké sont de Touba et non des originaires de Banko ou de Kamsar.

À rappeler aussi que votre éducation, votre culture, vos traditions et toute votre civilisation sont largement imprégnées de la culture peulh.

Le comportement de Sidya Touré n'est pas différent du comportement de Cellou Dalein Diallo. La façon de se tenir en public et dans la vie, de parler, de s'habiller, de gérer, d'agir, de gouverner, d'incarner les valeurs traditionnelles et républicaines est la même.

Si la langue Diakanté n'est pas le Poular, il n'est pas non plus du malinké.

N'oubliez pas que l'homme s'identifie à sa culture et la culture " Diakanké " est à 90% plus proche de la culture peulh que celle de la culture dite malinké.

Bien à vous !

Parfaitement d'accord avec ce que tu dis mais notre langue est proche du mandingue. De même que nous avons beaucoup pris chez les peul et vis versa.
Citer
+3 #25 Tountourun 07-08-2017 22:45
@Tiekourany, post 3

S'il est vrai que certains noms des Diakanké ont la consonance malinké, force est de constater que plusieurs noms et prénoms des Diakanké n'ont rien avoir avec le manding.

Par exemple, les Facinet Touré et les Kassory Fofana sont des soussous et non des malinké.

N'oubliez pas que les Diakanké sont de Touba et non des originaires de Banko ou de Kamsar.

À rappeler aussi que votre éducation, votre culture, vos traditions et toute votre civilisation sont largement imprégnées de la culture peulh.

Le comportement de Sidya Touré n'est pas différent du comportement de Cellou Dalein Diallo. La façon de se tenir en public et dans la vie, de parler, de s'habiller, de gérer, d'agir, de gouverner, d'incarner les valeurs traditionnelles et républicaines est la même.

Si la langue Diakanté n'est pas le Poular, il n'est pas non plus du malinké.

N'oubliez pas que l'homme s'identifie à sa culture et la culture " Diakanké " est à 90% plus proche de la culture peulh que celle de la culture dite malinké.

Bien à vous !
Citer
+2 #24 Alphadjo 07-08-2017 16:39
@Djéliba Comolan

Le Foutah Djallon serait donc, selon les thèses d'Amadou Sékou Touré, un territoire Dialonké ?

Pas étonnant de t'entendre avec MBemba propager les mensonges de votre prophète Amadou Sékou Touré qui disait être un petit-fils de Samory Touré.

@Djéliba Comolan

Nous ne sommes plus dans le monde fermé des révolutions obscurantistes du 20ème siècle livrées aux pensées uniques.

Amadou Sékou Touré a saboté l'enseignement en Guinée pour vous transformer en des sujets indigènes soumis à un régime d'ignorance et de souffrance pire qu'un régime colonial occidental.

Les 26 ans de règne du sanguinaire Amadou Sékou Touré ont été plus dramatique pour les guinéens que les 60 ans du système colonial Français.

Le " Djallon " est la version occidentale de " Diallobè " qu'Amadou Sékou Touré a voulu travestir en " Dialonké ".

Historiquement, une communauté d'origine guinéenne n'existe pas. Toutes les communautés guinéennes ont migrée vers la Guinée pour des raisons diverses, allant des guerres claniques, la razzia, l'esclavagisme domestique, la traite des esclavages vers les Amériques et les Antilles, les conquêtes africaines et islamisation qui fut l'apanage des Peulhs, le christianisme et la colonisation, entre autres raisons des mouvements d'occupation et de migration, notamment sur la terre africaine de la Guinée Française actuelle.

@Djéliba Comolan

Amadou Sékou Touré avait travesti aussi ta culture et tes valeurs des Djéliba en confinant leur rôle historique en une section de propagande du PDG-RDA, destinée à falsifier l'histoire en affabulant par exemple sur ses prétendus liens de parenté avec Samory Touré.

Toutes les chansons et les histoires des Djéliba de la Guinée d'alors étaient tissées sur la gloire hypocrite et mensongère du guide suprême de la révolution. Tu peux écouter certaines chansons des Djéliba de la révolution guinéenne sur le nette pour t'en rendre compte aujourd'hui du degré de souillure du rôle des Djéliba dans la Guinée du sanguinaire Amadou Sékou Touré.

Au Bourkina-Fasso aussi, les Blaise compaoré ont agi de la même façon en liquidant les honnêtes hommes comme Sankara et autres Norbet Zongo.

@Djéliba Comolan

Je te défie de prouver, en dehors des mensonges distillés par l'enseignement d'Amadou Sékou Touré, que les " Diallobè " à l'origine du Foutah Djallon n'étaient pas des Peulhs mais des " Dialonké ".

En vérité, au lieu que vous soyez éternellement reconnaissant aux peulhs qui vous ont inculqué la civilisation moderne en vous débarrassant de votre culture païenne et de la culture de la chasse et de la cueillette, vous devenez des ingrats formés pour vilipender des mensonges hérités de l'analphabète Amadou Sékou Touré le barbare.

Comme disait le dicton : " L'élève aura toujours le maître qu'il mérite ".

MBemba et toi Djéliba Comolan, n'avez point besoin de démontrer que vous êtes les pires produits de la maléfique révolution culturelle guinéenne.

@Djéliba Comolan

Nous attendons aussi la liste des ministres, gouverneurs, directeurs nationaux, Ambassadeurs, préfets et sous-préfets du régime de Mamadou Alpha Condé, le criminel économique et politique de la Guinée, depuis son avènement à Sékoutoureya.

Si tu pensais pouvoir diluer ma question sur le tribalisme de Mamadou Alpha Condé dénoncé par Bah Chérif en racontant vos pathétiques mensonges sur les " Dialonké ", alors c'est peine perdue.

J'attends la fameuse liste des postes pour innocenter le criminel Mamadou Alpha Condé.
Citer
-1 #23 Mamadou 07-08-2017 13:58
Citation en provenance du commentaire précédent de Tiekourani :
Citation en provenance du commentaire précédent de Mamadou :
Juste un bemol; qd je dis qu il y a du vrai ds ses propos je parle de la necessite de faire la promotion des cadres des differentes regions ds une vision egalitaire et non d une demission deliberee de cadres Peuls par Alpha. Je ne crois pas que les autres se reveillent chaque matin ds l intention de broyer du Peul. Leurs priorites st ailleurs. Je persiste, l UFDG au pouvoir fera pareil sinon pire qu Alpha et le RPG. Il n y a pas que la competence, le militantisme est egalemt un facteur determinant. Le probleme c est que 80% des militants de partis st issus de la meme ethnie. La liste ci dessous, helas, corrobore a suffisance cette triste realite. La gde majorite des elus RPG st Malinkes, et 3/4 des elus UFDG st Peuls. Seul le PEDN fait mieux avec 50% de Peul(1 deputee sur 2) et 50% de Malinke (1/2). Le dernier point c est juste pr rire et montrer que les chiffres ne st pas la panacee. Le mode aurait ete preferable a une simple moyenne. Tt parti qui n a qu un elu est un parti...boite d allumettes.
...

Mamadou c'est de l'amalgame que tu fais ici. Un parti politique appartient à un groupe d'hommes et de femmes d'un pays alors que le pays est à tous. Dans l'administration nul ne doit être discriminé ou avantageux. L'administration doit être neutre.
Face aux partis politiques j'ai le choix d'adhérer ou de ne pas adhérer or pour le pays je n'ai aucun choix je suis né guinéen.
Le Monsieur ici parle de l'administration dites nous si qu'il dit est faux en montrant les preuves et arrêtez de sauter du coq à l'âne.


Accede t on aux hauts postes administratifs sur concours? Meme ds les pays developpes le parti au pouvoir fait la part belle a ses militants. Le ministre de la defense en Cote d Ivoire n a jamais ete soldat tt comme Dr Diane en Guinee ou Boubeye Maiga au Mali. Si la competence etait le seul critere les officiers sortis des grandes ecoles militaires auraient ete choisis. Pour certains postes tres techniques il peut y avoir appel a candidature. En general les hauts postes administratifs st attribues par nominations entieremt laissees a la discretion du President ou des ministres. Si CDD accede a la presidence il fera ce qu Alpha Obama Macron Alassane Ouattara Macky Sall et ts les autres presidents ont fait avant lui: il va nommer d abord ses partisans qui, comme au RPG, st majoritairemt issus de son ethnie. Il aurait envoye un signal de changemt s il avait propose une liste de candidats moins ethniquemt uniforme. Il y a les considerations normatives et la realite positive. On peut appeler cela Real Politik.
Citer
-1 #22 COMOLAM 07-08-2017 10:37
Citation en provenance du commentaire précédent de Alphadjo :
@Comolan

Publiez la liste des ministres, gouverneurs, préfets, ambassadeurs, directeurs nationaux, depuis l'avènement d'Alpha Condé au pouvoir pour démontrer les accusations portées contre ce criminel économique et politique qui a loué un avion avec l'argent du contribuable pour aller se pavaner au Bourkina Fasso, avant de se rendre en Arabie, en Italie et ailleurs dans le monde pour vérifier l'Etat de ses comptes bancaires avec sa bande des Kouchner et autres Blair au prétexte de vacances.

Logiquement, Alpha Condé devrait passer au moins une semaine de vacances sur les terres de ses ancêtres à Boké, non ?

@Comolan

Question : De quelle sous-préfecture de Boké Alpha Condé est-il originaire ?

Personnellement, je rêve de voir Alpha falsifier la Constitution guinéenne pour s'autoproclamer président à vie.

Ainsi, la volonté d'Alpha Condé et ses militants et sympathisants de le voir intronisé " Roi Alpha Condé 1er " du petit et nouveau royaume des trois mandings de l'Afrique de l'Ouest sera couronné de succès.

Vous allez ainsi passer comme d'habitude votre temps à chanter la gloire éternelle de votre panafricain de roi et à organiser tous des jours des fêtes pour manger, danser et boire au lieu de travailler.

Et ce sera sans le Foutah Djallon !

Avec ou sans 3ème mandat, le Foutah Djallon n'a plus rien à faire dans cette fumeuse République bananière de la Guinée française.


@ Hé Alphadjon;

Tu ne sais pas qu'on peut vendre une maison en location, renseigne toi bien, au Fouta tu es en location en bail d'une année renouvelable, donc le territoire des Djolonké n'est pas à vendre, comme tu aime tout vendre dans ta vie, mais pas le Fouta-Ok!
Citer
+1 #21 Tiekourani 07-08-2017 08:42
Citation en provenance du commentaire précédent de Mamadou :
Juste un bemol; qd je dis qu il y a du vrai ds ses propos je parle de la necessite de faire la promotion des cadres des differentes regions ds une vision egalitaire et non d une demission deliberee de cadres Peuls par Alpha. Je ne crois pas que les autres se reveillent chaque matin ds l intention de broyer du Peul. Leurs priorites st ailleurs. Je persiste, l UFDG au pouvoir fera pareil sinon pire qu Alpha et le RPG. Il n y a pas que la competence, le militantisme est egalemt un facteur determinant. Le probleme c est que 80% des militants de partis st issus de la meme ethnie. La liste ci dessous, helas, corrobore a suffisance cette triste realite. La gde majorite des elus RPG st Malinkes, et 3/4 des elus UFDG st Peuls. Seul le PEDN fait mieux avec 50% de Peul(1 deputee sur 2) et 50% de Malinke (1/2). Le dernier point c est juste pr rire et montrer que les chiffres ne st pas la panacee. Le mode aurait ete preferable a une simple moyenne. Tt parti qui n a qu un elu est un parti...boite d allumettes.
...

Mamadou c'est de l'amalgame que tu fais ici. Un parti politique appartient à un groupe d'hommes et de femmes d'un pays alors que le pays est à tous. Dans l'administration nul ne doit être discriminé ou avantageux. L'administration doit être neutre.
Face aux partis politiques j'ai le choix d'adhérer ou de ne pas adhérer or pour le pays je n'ai aucun choix je suis né guinéen.
Le Monsieur ici parle de l'administration dites nous si qu'il dit est faux en montrant les preuves et arrêtez de sauter du coq à l'âne.
Citer
+1 #20 Alphadjo 07-08-2017 04:03
@Comolan

Publiez la liste des ministres, gouverneurs, préfets, ambassadeurs, directeurs nationaux, depuis l'avènement d'Alpha Condé au pouvoir pour démontrer les accusations portées contre ce criminel économique et politique qui a loué un avion avec l'argent du contribuable pour aller se pavaner au Bourkina Fasso, avant de se rendre en Arabie, en Italie et ailleurs dans le monde pour vérifier l'Etat de ses comptes bancaires avec sa bande des Kouchner et autres Blair au prétexte de vacances.

Logiquement, Alpha Condé devrait passer au moins une semaine de vacances sur les terres de ses ancêtres à Boké, non ?

@Comolan

Question : De quelle sous-préfecture de Boké Alpha Condé est-il originaire ?

Personnellement, je rêve de voir Alpha falsifier la Constitution guinéenne pour s'autoproclamer président à vie.

Ainsi, la volonté d'Alpha Condé et ses militants et sympathisants de le voir intronisé " Roi Alpha Condé 1er " du petit et nouveau royaume des trois mandings de l'Afrique de l'Ouest sera couronné de succès.

Vous allez ainsi passer comme d'habitude votre temps à chanter la gloire éternelle de votre panafricain de roi et à organiser tous des jours des fêtes pour manger, danser et boire au lieu de travailler.

Et ce sera sans le Foutah Djallon !

Avec ou sans 3ème mandat, le Foutah Djallon n'a plus rien à faire dans cette fumeuse République bananière de la Guinée française.
Citer
-11 #19 COMOLAM 06-08-2017 02:07
L'analyse LT : Actualité oblige...

Le silence du Président Alpha Condé qui fait beaucoup de bruit ! Cet homme d'Etat a appris à se taire pour passer à l'essentiel.

Doté d'une réelle capacité à encaisser l'hostilité , il cultive la patience, conscient que toute chose vient à son temps, mais il faut du temps pour l'attendre. " Le temps ne pardonne rien qui se fait sans lui " disent les Portugais. Sur un troisième mandat, le débat n'est pas faux, mais il est prématuré, c'est toujours le PRAC qui est encore à la manœuvre.

Trois ans, ce n'est pas rien, surtout avec un président bâtisseur qui est en train de poser des actes très bénéfiques et importants dans l'édification d'une Guinée prospère et radieuse. Il va à son allure et à son rythme ; il a un devoir de mandat. Il se peut que l'homme ne soit plus tenté par l'exercice du pouvoir, mais le politique si ; au risque de voir son œuvre souffrir de la vindicte de ses éventuels successeurs, dans le cas fort improbable qu'un jour ceux-la parvenaient à la magistrature suprême. La longévité au pouvoir, garantit la stabilité du pays et de ses Institutions.

La République de Guinée est un pays souverain, et nul ne pourra de l'intérieur comme de l'extérieur, lui imprimer une cadence dans la conduite de sa destinée.

Les controverses et autres passions suscitées par l'éventualité d'une troisième candidature , sont des affirmations nées de l'imagination bien plus sûrement que d'une sérieuse réflexion étayée par une information fiable. L'ufdg en manque d'inspiration, innove dans son fantasme avec des déclarations aussi hasardeuses qu'absurdes,comme la récente trouvaille de son vice-président à propos de la radiation de l'administration générale de 900 cadres peuls. Quelle surenchère électorale !

Comme par hasard l'épouse de ce monsieur , est en service au Trésor public. Mais la vérité est beaucoup plus nuancée. Il se trouve que l'ufdg est de plus en plus en difficulté dans son fief électoral en Moyenne Guinée, pour enrayer ce phénomène il faudrait se faire passer pour défenseur des Peuls.Un amalgame hérité de la 2ème République,qui identifiait tout Guinéen en fonction de la consonance de son nom à une formation politique.

Être Peul ne veut forcément pas dire être partisan de l'ufdg. Même les Sages du Fouta,en savent déjà assez sur les mensonges de l'ufdg. " A force de taper sur le mensonge il prend la forme de la vérité, et pourtant ce n'est pas la vérité ".Ils soutiennent que le Peuple ne veut plus de PRAC,cependant, ils tremblent à l'idée de l'éventualité d'un troisième mandat .Quel paradoxe !

Cellou Dalein mène une politique très personnelle, réglée par sa nature versatile et communautaires . Le Président Alpha Condé reste serein, ce qui fait la qualité des Grands Hommes est leur capacité à transformer les paradoxes en banalités. " N'importe quel cheval vous le dira que pour une course d'obstacles, il ne faut jamais aller trop tôt " selon l'expression de François Mitterrand .
Citer
-6 #18 MBemba 05-08-2017 06:04
Le-paradoxe-guineen-par-Oumar-Farouk-Traore

Ceux qui dénoncent haut et fort la dislocation du tissu social et de l’indispensable réconciliation nationale quand ils seront aux affaires, commencent à montrer aux Guinéens les raisons de leur acharnement pour la conquête du pouvoir.

Ils ont jeté le voile à travers leur vice-président Ibrahima Chérif Bah en affichant cette haine ethnique séculaire qui les empêche de dormir.

Or comme dirait le doyen Madifing Diané, ex-ministre de la Sécurité « malédiction à celui qui hérite de la haine, la rancune et de la guerre pour en faire un moyen de sa survie »

Mais de grâce, celui qui a été le gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée au cours duquel sept tonnes d’or ont disparu, celui qui s’est servi de nos devises de la banque centrale pour investir à l’extérieurs devait se gêner d’être l’apôtre de l’ethnocentrisme.

Mais hélas, il ne pouvait pas faire autrement vu sa gestion chaotique lors de son passage à la banque centrale. Aussi, il ne peut que se baser sur la fibre ethnique pour se faire une certaine notoriété aux yeux de ses militants.

Avec cela il veut accompagner à Sékhoutouréya un leader qui, au cours de sa gestion nos rails ont été démantelés, nos avions ont été vendus sans appel d’offres et qui malheureusement est devenu un chef de tribu et non un chef de parti qui a trahi tous ses alliés.

Honnêtement, l’ethnocentrisme c’est de la drogue dure qui s’attaque au cœur pour asservir la raison.

Comment un prédateur en liberté provisoire peut-il dire qu’un certain Sékou Touré a créé la situation particulière au Foutah Djallon pour mieux liquider Diallo Telly et beaucoup de cadres peuhls, sans avoir l’honnêteté morale de citer d’autres Guinéens.

Cela ne me surprend guère, depuis près de 7ans, ce sont les mêmes discours : Sékou Touré le bourreau, Lansana Conté le voleur, capitaine Dadis Camara l’assassin, Sékouba Konaté l’usurpateur, Alpha Condé l’incompétent.

C’est quand ils seront aux affaires que le soleil va briller en Guinée, ils vont accorder une prime aux chômeurs, construire des buildings, faire des autoroutes et des parterres fleuris, en un mot faire de la Guinée un paradis terrestre. Il faut l’UFDG au pouvoir pour qu’il n’y ait plus de malades en Guinée, il faut eux au pouvoir pour que tous les fonctionnaires aient des logements décents, avec eux, la Guinée dira au revoir à la pauvreté.

Ce sont eux qui seront capables de combattre l’ethnocentrisme.

Pendant ce temps, ce sont les Diallo qui sont les plus nombreux sur la liste des députés de l’UFDG.

Leur stratégie actuelle de lutte c’est d’occuper la rue pour décourager les investisseurs, ils vont marcher, marcher voire courir cela ne les amènera pas à Sékhoutouréya.

Il y a une Guinée silencieuse qui observe, écoute et fera son choix contre leur rêve.

Pour quoi ne tirent-ils pas les leçons de 2010 ? Avec 44% de voix, ils ont été battus.

Avec ou sans Alpha, ces marcheurs solitaires sauront que les Guinéens ne sont pas dupes.

Se lever le matin, insulter le président en l’accusant de tous les péchés d’Israël, ils disent sans se gêner que Pr Alpha conde c’est le Satan et Dalein est le messie.

Un messie capable de priver son peuple de moyen de transport, un messie qui ne se gêne pas de faire signer des faux décrets par un président malade, un messie qui a participé à casser les maisons des pauvres citoyens de caporo-rail, un messie qui a accepté le prix du sang des victimes du 28 septembre soit près de 2 milliards de FG, un messie qui préféré violer la déontologie financière pour encaisser 5 milliards GF, un messie qui a accepté de sacrifier près 80 jeunes sans qu’aucun des jeunes ne soit de sa propre famille.

C’est vraiment dommage pour mon pays la Guinée de n’avoir que ces personnes-là comme des références.

Par Oumar Farouk Traoré Professeur d’université, Conakry

Lire plus sur http://mediaguinee.org/2017/08/04/le-paradoxe-guineen-par-oumar-farouk-traore
Citer
+5 #17 Zaga 05-08-2017 02:43
Je crois que mon cousin n'a pas invente ici les choses, il a juste dresse les realites politico-tribalistes qui ont engendre ce regime et surtout la promotion du militantisme zele a penchant clanique, un systeme propre au communautarisme retograde qu'on ne trouve meme plus dans les pays qui se disent communistes et qui n'a plus sa place dans un environnement qui se veut progressiste et moderne.

La promotion de la mediocrite a travers le militantisme zele sur fond communautarisme est un veritable frein au developpement d'un pays. Tout programme concu dans cet environnement est generalement voue a l'echec, et l'impunite jaillira naturellement dans ce milieu parce que le nepotisme et le clanisme seraient utilises comme levier dans la gestion des ressources publiques avec une absence toute culpabilite.

Le nepotisme et le clanisme gerent les ressources de l'Etat en terme de droit absolu et non en terme d'obligation et conduisent tout simplement a la discrimination, et comme consequence, le pillage systematique des biens publics par des individus qui s'identifient a travers la meme communaute sans se soucier de rendre des comptes a qui que ce soit.
Citer
-3 #16 Mamadou 05-08-2017 00:08
Juste un bemol; qd je dis qu il y a du vrai ds ses propos je parle de la necessite de faire la promotion des cadres des differentes regions ds une vision egalitaire et non d une demission deliberee de cadres Peuls par Alpha. Je ne crois pas que les autres se reveillent chaque matin ds l intention de broyer du Peul. Leurs priorites st ailleurs. Je persiste, l UFDG au pouvoir fera pareil sinon pire qu Alpha et le RPG. Il n y a pas que la competence, le militantisme est egalemt un facteur determinant. Le probleme c est que 80% des militants de partis st issus de la meme ethnie. La liste ci dessous, helas, corrobore a suffisance cette triste realite. La gde majorite des elus RPG st Malinkes, et 3/4 des elus UFDG st Peuls. Seul le PEDN fait mieux avec 50% de Peul(1 deputee sur 2) et 50% de Malinke (1/2). Le dernier point c est juste pr rire et montrer que les chiffres ne st pas la panacee. Le mode aurait ete preferable a une simple moyenne. Tt parti qui n a qu un elu est un parti...boite d allumettes.

RPG Arc-en-ciel (Parti présidentiel)

Représentation à la proportionnelle

1)- Madame Hadja Nanténin KONATE

2)- Mr Abdoulaye SYLLA

3)- Mme Anne Marie MANSARE

4)- Mme Aïssatou Bobo BALDE

5)- Me Saloum CISSE

6)- Elhadj Mamadou SYLLA

7)- Mr Abdoulaye DOUKOURE

8) – Mr Mamadou Tawel CAMARA

9) – Mr Mamadou N’fa CONDE

10) – Mr Bangaly KOUROUMA

11) – Bandjan Condé

12) – Mr Aly NABE

13)- Yaya Traoré

14)- Mr Manga Fodé TOURE

15) – Bakary DIAKITE

16) – Dr. Ousmane Kaba

17) – Lanciné Sény Kouroumah

18)- Naby Nouhan Condé

19)- Ibrahima Sory Traoré

20)- Sékou Camara

21)- Claude Kory Kondiano

22)- Djantou Traoré

23)- Elhadj Dembo SYLLA

24)- Michel Kamano

25)- Boh Fatoumata Camara

26)- Djènè Saran Camara

27)- Amadou Damaro Camara

28)- Mamady Kandé

29)- Alpha Sylla

30)- Lamine Kamissoko

31)- Thierno Kadiatou Bah

32)- Alpha Mohamed Diallo

33)- Ramatoulaye Labbo Diallo

34)- Nanfadima Magassouba

35)- Moussa Bangoura

Elus uninominaux :

36) Fatoumata CISSOKO, Dabola

37) Aly KABA, Kouroussa

38) Abdoul Karim OULARÉ, Faranah

39) Sékou SAVANÉ, Siguiri

40) Madame Eva CROSS, Mandiana :

41) Sékou KONATÉ, Kankan :

42) Elh. Abdourahmane Senkoun CAMARA, Kissidougou

43) Amara CAMARA, Kérouané

44) N’Vayanga CONDE, Beyla

45) Pépé TOUPOU, Macenta

46) Sory HABA, N’zérékoré

47) Moriba Gopou CAMARA, Yomou :

48) N’Faly YARADOUNO, Guékédou :

49) Abdoulaye Bernard KEITA, Coyah

50) Docteur Sidiki CISSÉ, Fria

51) Elhadj Momo II CAMARA, Dubréka

52) Lounceny FOFANA, Forécariah

53) Demba FADIGA, Kindia

UFDG

1- DIALLO Mamadou Cellou Dalein

2-FOFANA Fodé Oussou

3- SYLLA Aboubacar

4- DIALLO Mamadou Mouctar

5- FOFANA Marie Anne

6-BAH Mariama

7-BAH Assiatou

8-DIALLO Abdoulaye Diouma

9- CONDE Mamadou Aliou

10- DIALLO Mamadou Kenda à

11- DIALLO Alpha Ousmane

12- KEITA Ben Youssouf

13- DIALLO Amadou

14- DIALLO Mamadou Dian

15- YANSANE Kalémoudou

16- DIALLO Fatoumat

17- TOURE Ibrahima Sory Alain

18- BALDE Jamsedine Professeur

19- BAH Mariama Tata Professeur

20- DIALLO Fatoumata Binta

21- BARRY Thierno Abdourahamane

22- BARRY Aïssatou

23- Abdoulaye Baïlo Diallo

Elus uninominaux

24) Elhadj Aliou Bah, Ratoma

25) Aboubacar Soumah, Dixinn

26)- Dian Baïlo Diallo, Télimélé

27)- Ousmane Diallo, Gaoual

28)- Fatoumata Binta Diallo, Koundara

29)- Hamidou Diallo, Mali

30)- Mamadou Diouldé Sow, Pita

31)- Mamadou Alpha Baldé, Koubia

32)- Mamadou Alpha Baldé, Tougué :

33)- Djéssira Traoré, Mamou :

34)- Hawa Binta Diallo, Dalaba :

35)-: Ibrahima Diallo, Lélouma

36)- Fodé Amara Bocar Maréga, Dinguiraye :

37)- Mamadou Cellou Baldé, Labé

Union des Forces Républicaines (UFR)

1)- Sidya Touré

2)- Bakary Goyo Zoumanigui

3)- Ibrahima Bangoura

4)- Hadja Aïssata Daffé

5)- Saïkou Yaya Barry

Elus Uninominaux

6) Baïdy Aribot, Kaloum,

7) Ibrahima Deen Touré, Matam

8) Mohamed Lamine Doumbouya,Matoto

9) Aïssata Soumah, Boffa

10) Abdoulaye Sylla, Boké.

UPG

Jean Marie Doré
Dr. Sinata Chritian Touré.
PEDN

Lansana Kouyaté
Dr Zalikatou Diallo.
RDIG

1-Jean Marc Telliano

GPT

1-Kassory Fofana

UPR

1– Elhadj Saloum Bah

PGRP

1-Alpha Ibrahima Sila Bah

PTS

1-Elhadj Mamadou Diawara

NGR

1-David Camara

GUD

1-Dr. Sékou Benna Camara

GRUP

1-Elhadj Diao Kanté

PNR

1-Alpha Souleymane Bah Fischer
Citer
-8 #15 COMOLAM 03-08-2017 22:59
Citation en provenance du commentaire précédent de Traoré :
Citation en provenance du commentaire précédent de Mamadou :
Il y a du vrai ds les propos de Mr Cherif Bah. Tt Malinke objectif doit reconnaitre qu Alpha a fait la part belle aux Malinke ds les nominations. Des cadres comme son Dircab Ibrahim Khalil Kaba ou Taliby Sylla st reconnus competents mais certains comme l ancien DG d EDG n ont convaincu personne. Ceci etant dit si un leader a le devoir de nommer les militants des annees de braise peut il eviter le piege ethnique sachant qu absolument ts les partis st ethniques? Je suis sur que l UFDG au pouvoir fera pareil voire pire car la verite c est qu autant le RPG est Malinke le PUP Soussou et l UFDG Peul. Si CDD doit nommer ses militants au moins 80% des cadres choisis seront Peul a moins qu il n observe un "devoir d ingratitude" au risque de mecontenter sa base. Au moins 2/3 des deputes UFDG st Peul-la liste est disponible. Et si l'on adoptait un regime parlementaire pour palier ces insuffisances de la quasi monarchie qu'est le systeme presidentiel?


MR Taliby Sylla est malinké ?
Il me paraît qu'il soit Soussou de Kindia.

Sous le PUP, il y avait il une ethnicisation de la gestion de l'Etat ?
Je ne pense qu'il y avait un ministre, Chef de cabinet, Secrétaire général tous issus d'une même ethnie dans un même Ministère.
Le pouvoir était partagé entre tous les guineens et généralement selon leur compétence malgré que le défunt président n'était n'était détenteur d'aucun Doctorat et moins Professorat lol.
Son pouvoir a commencé à vaciller à partir de 2004 lorsque sa maladie devenait de plus en plus forte.

Bien à vous!


Oui c'est bien ça, selon leur compétence, après 24 ans nous voyons les résultats de cette compétence sur le terrain, le pays est rester le plus pauvre et derrier sur tout les classement des institutions internationales (PNUD et BM,BAD etc...), le seul mérite ou démérite est la gestion de toute les régies financières de l'État ( Port, impôt etc..) dans la main des commerçants et trafiquant sans foi ni loi, qui ont ruiner notre économie en transférant le patrimoine du pays au Sénégal, dont leur parrain Elhadji 500 millions, fut 2 fois de suite, le plus grand l'investisseur étranger au Sénégal.

Que chacun cherche à être bon avant ou après, par lui-même et ne demande pas son mérite à la noblesse du feu Lansana Conté, trahi et abuser par ceux là même, qui crie sa gloire aujourd'hui, que Dieu ait pitié de son âme.
Citer
+1 #14 Traoré 03-08-2017 20:03
Citation en provenance du commentaire précédent de Mamadou :
Il y a du vrai ds les propos de Mr Cherif Bah. Tt Malinke objectif doit reconnaitre qu Alpha a fait la part belle aux Malinke ds les nominations. Des cadres comme son Dircab Ibrahim Khalil Kaba ou Taliby Sylla st reconnus competents mais certains comme l ancien DG d EDG n ont convaincu personne. Ceci etant dit si un leader a le devoir de nommer les militants des annees de braise peut il eviter le piege ethnique sachant qu absolument ts les partis st ethniques? Je suis sur que l UFDG au pouvoir fera pareil voire pire car la verite c est qu autant le RPG est Malinke le PUP Soussou et l UFDG Peul. Si CDD doit nommer ses militants au moins 80% des cadres choisis seront Peul a moins qu il n observe un "devoir d ingratitude" au risque de mecontenter sa base. Au moins 2/3 des deputes UFDG st Peul-la liste est disponible. Et si l'on adoptait un regime parlementaire pour palier ces insuffisances de la quasi monarchie qu'est le systeme presidentiel?


MR Taliby Sylla est malinké ?
Il me paraît qu'il soit Soussou de Kindia.

Sous le PUP, il y avait il une ethnicisation de la gestion de l'Etat ?
Je ne pense qu'il y avait un ministre, Chef de cabinet, Secrétaire général tous issus d'une même ethnie dans un même Ministère.
Le pouvoir était partagé entre tous les guineens et généralement selon leur compétence malgré que le défunt président n'était n'était détenteur d'aucun Doctorat et moins Professorat lol.
Son pouvoir a commencé à vaciller à partir de 2004 lorsque sa maladie devenait de plus en plus forte.

Bien à vous!
Citer
0 #13 Youssouf Bangoura 03-08-2017 19:51
MORY SYLLA,
je m'excuse, tu as raison, c'est bien FODE SOUHAH, l'homme de Friguiagbé et non FODE BANGOURA, je ne me relis pas souvent .
Citer
-14 #12 COMOLAM 03-08-2017 10:00
Si Alpha Condé faisait, comment Paul Kagamé, qui est devenu un modèle en vogue sur le continent africain ?

Le président rwandais, au pouvoir depuis 2000, suscitait auprès de ses pairs une « méfiance » qui a, depuis, cédé la place à une certaine fascination, explique Cyril Bensimon, journaliste au Monde. Leader charismatique, Kagamé est arrivé à incarner un pouvoir fort tout en sortant le pays du sous-développement et en assumant de défier l’Occident.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/video/2017/08/02/les-chefs-d-etat-africains-jalousent-le-modele-autoritaire-de-paul-kagame_5167822_3212.html#vcElrTOLpfSPMtoq.99
Citer
+1 #11 Mory Sylla 03-08-2017 01:28
@Youssouf Bangoura,
Ariyanna Fodé,c'était Fodé Soumah,ex-Vice Gouverneur de la Banque Centrale de Guinée et parrain du Pup en son temps. Il a rejoint la Mouvance en 2010.
Fodé Bangoura,ancien Vice Président de facto de la Guinée au soir du règne du Général et actuel Président du Pup,lui c'est yakhannama Fodé.
Les sobriquets de ces 2 hommes doivent te donner une idée de leurs parcours respectifs.
Citer
-7 #10 COMOLAM 03-08-2017 00:45
C'est vraiment ridicule, un parti politique UFDG avec 37 députés, dont 34 Peulh sur 37 et 30 de même patronyme, vient dire aux autres, qu'ils sont ethnocentrisme, je ne sais pas ou ce trouve la logique, un voleur qui crie au vol! Hahahah
Citer
0 #9 Mamadou 03-08-2017 00:12
Il y a du vrai ds les propos de Mr Cherif Bah. Tt Malinke objectif doit reconnaitre qu Alpha a fait la part belle aux Malinke ds les nominations. Des cadres comme son Dircab Ibrahim Khalil Kaba ou Taliby Sylla st reconnus competents mais certains comme l ancien DG d EDG n ont convaincu personne. Ceci etant dit si un leader a le devoir de nommer les militants des annees de braise peut il eviter le piege ethnique sachant qu absolument ts les partis st ethniques? Je suis sur que l UFDG au pouvoir fera pareil voire pire car la verite c est qu autant le RPG est Malinke le PUP Soussou et l UFDG Peul. Si CDD doit nommer ses militants au moins 80% des cadres choisis seront Peul a moins qu il n observe un "devoir d ingratitude" au risque de mecontenter sa base. Au moins 2/3 des deputes UFDG st Peul-la liste est disponible. Et si l'on adoptait un regime parlementaire pour palier ces insuffisances de la quasi monarchie qu'est le systeme presidentiel?
Citer
+5 #8 mosaic 02-08-2017 22:22
Le soucis n'est pas le fait que cela soit des malinkés qui ont été nommés. Le soucis est que ils sont INCOMPETENTS! Le malheur de la Guinée est le manque d'ethique et de pratiques honnêtes de ceux qui sont dans la fonction publique.

Alpha a crée l'ethnomediocrité au sein de "l'Etat" à savoir promouvoir une ethnie et en même temps choisir des incompetents issus de cette même ethnie. Resultats des courses les minkés intègres et capable sont écartés et hélas mis dans le même sac pour delit de faciès mandingue! :sad:
Citer
-18 #7 COMOLAM 02-08-2017 20:06
La brûlure de la honte est le commencement de la morale. La victimisation et l'héroïsation sont une invitation à la haine ethnique, comme d'habitude, les responsable de l'UFDG ne savent faire que ça, c'est unique stratégie qu'ils connaissent, comme dit bien Amadou Diouldé:

"Amadou Diouldé Diallo ‘’crache’’ ses vérités : « les peulhs se victimisent pour rien » Il était l’invité d’une émission radiophonique sur Lynx FM la semaine dernière.

Le journaliste sportif Amadou Diouldé Diallo a invité sa communauté de cesser de se victimiser en Guinée parce que, dit-il, elle n’est pas la seule victime en Guinée. « Il ne faudrait pas que les peulhs continuent de se victimiser.
youtoubIl faut qu’ils donnent l’assurance aux autres qu’ils ne sont pas ce que les autres pensent d’eux, c’est-à-dire, racistes replié sur eux-mêmes. Il faut qu’il fasse des ouvertures.

Parce que l’inquiétude c’est quoi, les autres ont raison pour dire que le pouvoir économique appartient aux peulhs même s’ils ne l’ont pas hérité mais cherché. Il faut qu’on arrête de dire que c’est nous qui avons été victimes de Sékou Touré ou du camp Boiro. Mais est-ce que Diallo Telly ne vaut pas Fodéba Keita ?

Les grands commerçants malinkés qui sont mort au camp Boiro, ils sont moins que les cadres peuls tués ? Sortons de la victimisation, tendons la main aux autres pour les rassurer que nous sommes guinéens comme eux et le partage est possible.

Si l’on continue de nous victimiser à tout temps et c’est seulement l’axe Bambeto-Cosa qui sort chaque fois, pour dire qu’on est victime, on aide les autres à nous stigmatiser. Il faut qu’on arrête de nous victimiser par rapport à ce qui s’est passé hier.

Les malinkés ont perdu toute l’élite militaire et civile ici le 4 juillet 1985, plus de 2000 personnes ont été tuées. Mais est ce que vous les entendez parler de cela ? A un moment donné, sur les 11 joueurs du Sylis national, sept étaient peulhs. Les autres n’ont jamais dit, il y a sept peuls, c’est trop. Il a fallu qu’un peulh ne soit pas appelé, les gens se sont levés pour manifester. Ce n’est pas normal, » conseille le journaliste"
Citer
-17 #6 COMOLAM 02-08-2017 19:55
Je pense, qu'il est facile à tous en Guinée de dire, ce qu'il veut, même sans preuve, de simple déclaration ou de saute d'humeur, la parole est tellement libérer dans ce pays, que la politique est devenue de n'importe quoi! Mais bon, tout ce que je sais, est que Mr Bah Chérif, à reconnus publiquement, devant Dadis show et en direct à la télévision nationale (RTG) d'avoir transférer un montant de 10 millions$ de la Banque Centrale de La Guinée (BCRG), sur le compte d'une ONG au USA, sur l'instruction du feu Lansana Conté, mort donc ne peut se défendre, étant un banquier qui transmet un tel montant de la Banque Centrale ( argent public), sans savoir pourquoi, et sans aucun support justificatif, me fais douter sérieusement de sa crédibilité et la moralité de l'homme, et sa capacité managériale, un homme de la haute finance, c'est vraiment étonnant. Comme un ami qui me racontait hier ! Je me posais la question suivante : Je suis le patron d'une grosse boite coté en bourse. Je sais que les boulets qui me servent d'employé ont merdé sur notre projet, et que quand ça se saura, l'action va chuter.

Si je vends mes actions de suite, je suis donc passible d'une inculpation pour délit d'initié. Mais à partir de quand, je pourrais vendre mes actions ? Si je fais l'annonce qu'on est dans la merde, et que 5 minutes après je vends les actions, çà passe ? Ha oui un banquier, ça pose les bonnes questions ! 900 peulh renvoyer en 7ans dans la fonction publique, fait à peu près 128 personnes par /an, de quoi faire sourire Mr Bah lol !
Citer
+4 #5 Alphadjo 02-08-2017 16:13
Nous félicitons Chérif Bah qui a d'ailleurs tardé à prendre la parole pour dénoncer les tares de ce régime politique ethnocentriste, népotique et barbare.

J'exhorte Ibrahima Chérif Bah à persévérer malgré son statut de " Métis guinéen " pour nous rejoindre comme membre du mouvement pour l'indépendance du Foutah Djallon.

La solution d'une Guinée à deux Etats indépendants, soit la République du Foutah Djallon et la République des trois mandings, permettront aux uns et autres d'assumer et d'assurer pleinement leurs destins devant l'histoire.

Ils ont raison de raconter qu'ils ne connaissent pas les peulhs alors qu'ils ont tous ou presque le sang peulh qui coule dans leurs veines.

Nos méchants et ingrats nouveaux et nièces de Moriah, par exemple, ont comme paternel un " Talibé " du Foutah qui après son éducation sociale et religieuse, fut orienté par les sages du Foutah ( Timbo ) pour fonder son nouveau foyer ( Forékariah ).

La discipline dont il fait preuve pendant son éducation sociale et religieuse lui valut la confiance et la considération des sages du Foutah qui lui accorderont la main de " Mama Mariama Ciré " qui est une aristocrate peulhe de sang royal.

Ces ingrats et méchants neveux comme Facinet Touré et Kassory Fofana, traînent dans leurs veines de pur sang royal de Timbo, ancienne capitale de l'empire du Foutah Théocratique.

Mais aujourd'hui, au nom d'une Guinée patriarcale ils rejettent leurs Oncles et tantes, les peulhs, et se rangent derrière des chasseurs Donzos pour insulter ceux grâce auxquels ils sont historiquement des princes qui descendent de savants marabouts et d'une princesse aristocrate peuhle.

Toutes les femmes et filles qui portent le prénom de " Maciré " à Forekariah et dans le pays soussou sont les homonomes de " Mama Mariama Ciré, princesse peuhle de Timbo " .

Heureusement que dans la culture peuhle, les tantes et les sœurs sont sacrées et leurs bambins sont tolérés dans leurs excès.

Les Facinet Touré et les Kassory Fofana le savent bien et en profitent de manière malhonnête et irresponsable.
Pour preuve, ils ne participent jamais à une cérémonie sociale ou religieuse organisée même à Timbo à plus forte raison à Mamou ou au Foutah. Même pendant l'inauguration de la mosquée de Timbo, ils ont brillé de par leur absence.


Pourtant, si les morianets veulent se libérer d'un fardeau et grandir, ils devront accepter de retourner à Timbo et de rétablir les liens avec les pères de leur mère et les maîtres de leur père avant qu'il ne soit trop tard..

Was-salam !
Citer
-5 #4 shams deen 02-08-2017 16:06
Ce genre discours fera reculer la réalisation d'un rêve a coup sur..
Cherif Bah ,tu as bien travaille pour la BCRG jusqu'à ce que CONTE te demande de payer tout bête a WOLRD FOR VISION 10,millions de dollars comme ca (ca vient de lui devant DADIS) et vous vous étiez engage a faire venir les 10 millions non.
Voici le genre personne que CELLOU doit absolument éviter d'afficher devant.
Citer
+7 #3 Tiekourani 02-08-2017 14:29
Moi, étant un diakanké, je suis plus proche des malinkés que des peuls, si nous raisonnons en terme ethnique même si je vis au milieu des peuls. Mais reconnaissons cela aujourd'hui la grande majorité des postes stratégiques et importants de ce pays sont aux mains des malinkés.
C'est une vérité, le monsieur n'a fait que dire la vérité. Les malinkés ont presque tout pris dans l'administration laissant les soussous, forestiers et peuls presqu' au dehors.
Au lieu d'effrayer les gens, le gouvernement aurait mieux de contrédire ce Monsieur en montrant le contraire de ce qu'il affirme.
Citer
-11 #2 Youssouf Bangoura 02-08-2017 13:43
Mamadou Chérif Bah,
vous faites partie de ceux qui ont mis ce pays à genou, vous qui étiez gouverneur de la BC de notre pays durant des années et vous qui vous étiez effacé pour que FODE BANGOURA dit ALYANA FODE dilapide nos petites ressources financières à la BC, vous devriez avoir honte de critiquer aujourd'hui le retard de la GUINEE .On vous connait Mr Bah, toute la GUINEE sait que vous êtes un homme mou, effacé et corrompu, la seule chose qui intéresse est votre petite personne et non la GUINEE et ses intérêts sinon, ça saurait . Vous êtes très mal placé à parler de l'état actuel de la GUINEE, nous autres guinéens, avons pas la mémoire courte et on s'en fout si vous avez gardé PIERRE ou PAUL à la BCRG, ce qui nous intéresse nous, c'est ce que vous y avez fait et la dilapidation à grande échelle nos ressources financières par votre équipe
Il est très facile de monter sur ses grands chevaux pour critiquer les autres quand on a plus les privilèges d'antan, regardez vous sur la glace et revoyez bien votre passé en tant que technocrate avant de vous mettre en scène . Les guinéens n'ont pas besoin de vous pour leur défense, quand vous vous mettiez plein la poche, ils étaient là et ils vous voyaient et c'est en ce moment là qu'il fallait les défendre quand avec votre complicité, ALYANA FODE dilapidait leurs maigres ressources . Alors BASTA
Une dernière chose, pour être crédible, il faut fournir au peuple de GUINEE les noms et prénoms de ces 900 cadres peulhs renvoyés par le gouvernement actuel ou sinon, le gouvernement guinéen devrait porter plainte contre vous pour diffamation et subversion .
Citer
+12 #1 Seydouba 02-08-2017 12:38
Force est de reconnaître ici que Bah Chérif n'a fait que dénoncer les pratiques ethnocentristes, régionalistes, népotiques et barbares du régime politique d'Alpha Condé.

Bah Chérif a dit tout haut ce que les guinéens pensent tout bas.

Le régime politique d'Alpha Condé pratique l'ethnocentrisme et le népotisme depuis 2010. Dénoncé, ils veulent mentir comme d'habitude en niant les faits tout en essayant d'évoquer le contenu d'une Constitution qu'ils n'ont jamais respectée et appliquée.

Saisissez les tribunaux contre Bah Chérif et le monde entier découvrirait vos crimes politiques multiformes et atroces contre le peuple de Guinée à travers la composition d'une administration censée refléter un équilibre national.

Nous demandons au peuple de Guinée de se lever et se battre pour écourter le mandat d'Alpha Condé qui a menti en jurant deux fois sur notre Constitution pour son respect et son application.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir